Derniers Commentaires

 Rems
 Julius
 Julien
 Alain
 Julien

 Farines et terre

Le 18/12/2010 09:21:00 - Amorce

« La plaine est blanche, immobile et sans voix

mais on entend un chien qui hurle au coin d'un bois. »

Guy de Maupassant

 

Ce matin, pas de pêche, mais pelle à neige et ensuite un petit article sur l'amorce pour bien commencer la journée.

 

Une amorce se compose de quatre choses qui ont chacune leur importance.

 

 

1° le squelette de l'amorce: ce sont les farines de base, chapelure de pain, farine de maïs ou semoule, biscuits broyés et moulus etc...

 

2° le produit collant: le PV1 ou protéine végétale de 1ère qualité. Le PV1 est une alimentation pour bétail constituée de restes de distillation de betteraves sucrières et de céréales. Grâce à son fort pouvoir collant il est indispensable dans toute amorce.

 

3° Le produit dispersant: le coco belge fera travailler votre amorce horizontalement tout comme la coriandre moulue. Le chènevis moulu grillé ou ébouillanté la fera travailler verticalement.

 

4° La terre: lorsque vous amorcez, vous voulez attirer les poissons sur le coup. Vous ne voulez pas les gaver ou les nourrir. Pour éviter ces deux inconvénients on va mettre de la terre dans l'amorce. Pour les eaux dormantes ou à faible courant c'est de terre de Somme ( lœss ). Pour des courants plus soutenus il suffit de tamiser une taupinière dans un pré. Si vous avez affaire à un courant très fort rajoutez des petits gravillons à la terre de taupinière. La proportion de terre dans l'amorce va de 30% en été à 50% en hiver.

 

Important: la meilleure amorce ne sert à rien si elle n'est pas préparée correctement. Tout d'abord il faut la mouiller progressivement, après le 1er mouillage rajouter la terre, puis un peu d'eau jusqu'à obtenir un bon mélange.

Laisser reposer le tout quelques minutes puis tamiser l'amorce. Le tamisage vous fera gonfler l'amorce et évite d'avoir des parties plus sèches que d'autres. (grumeaux ) Hélas, à mon grand dam je vois rarement des pêcheurs tamiser. Dommage pour les amorces haut de gamme utilisées et qui vont mal travailler par manque de tamisage.

Certains vont peut-être se dire que j'ai oublié de mettre des additifs dans ma musette. Le seul qui soit efficace est l'eau de cuisson du chènevis qui par ses effluves attirera les poissons sur votre coup. Si vous cuisez des graines de chanvre ne jetez surtout pas ce précieux jus. Utilisez-le pour mouiller votre amorce. En plus il se congèle très bien.

 

Pour conclure: l'amorce miracle n'a pas encore été inventée... cela se saurait certainement.

 

Roland

 




Ajouter un commentaire


Nom:
E-mail:
WWW:
Commentaire:
 

Clé